Cartes postales anciennes de parcs à fabriques (XXIV)


 

Le Raincy


reproduction de gravures anciennes, vues photographiques

 

Reproduction de gravures anciennes - série "Le Raincy historique"


Comme pour d'autres parcs ayant disparu avant l'avènement de la photographie, des reproductions de gravures suppléaient les vues photographiques. Ce qui montre qu'à l'époque, la mémoire de ces parcs subsistait et que la représentation de leur passé répondait à une attente du public. En dehors de la carte des maisons russes exploitées en café, les gravures ci-dessous sont extraites de la "Description des nouveaux jardins ..." d'Alexandre de Laborde. La valeur ajoutée de l'éditeur de ces cartes est donc minime, la mienne aussi.

 

le château du Raincy vers 1780

parc du Raincy, le hameau

le château vers 1780

 

le hameau


Le Raincy, ruines de la Colonnade

Grotte du parc du Raincy

Ruines de la colonnade

 

la grotte des bains


parc du Raincy, maison russe

les maisons russes du parc du Raincy

les Maisons russes

 

les Maisons russes en 1790, exploitées en café


parc du Raincy, écuries et vènerie

parc du Raincy, le chenil

Écuries et Vènerie (le chenil)

 

le Chenil


parc du Raincy, pavillon de la pompe

la Porte de Chelles

le pavillon de la pompe

 

la Porte de Chelles


parc du Raincy, pont de la vacherie

parc du Raincy, le pont de fer

pont de la vacherie

 

pont de fer


parc du Raincy, la Vacherie

la Vacherie

 

haut de la page

 


Vues photographiques


Évidemment, si l'essentiel du parc avait disparu avant que la photographie puisse en saisir la consistance, les vues photographiques sont assez décevantes. Elles portent principalement sur les jardins publics créés dans l'espace loti et sur les rares rémanents des constructions : "les Tourelles" (ancien chenil), l'église Saint-Louis (ancienne grange) et les Maisons russes, qui étaient encore debout à la fin du 19ème siècle. Secondairement : les pavillons d'entrée et l'atelier d'Adélaïde d'Orléans (postérieur), qui n'ont ni l'un ni l'autre le caractère de fabriques.


vue générale du Raincy après lotissement du parc

vue générale après lotissement du parc, avant le développement de la ville


 

Champ des écuries

Champ des écuries

Champ des écuries

Champs des écuries "de Louis Philippe"

Ces cartes sont intitulées "Champs des écuries de Louis Philippe", ce qui montre que le souvenir des bâtiments (déjà rasés) restait vivace mais que la mémoire de leur origine s'était altérée. La gravure "Ecuries et vènerie" de la première partie nous montre l'espace correspondant à l'apogée du parc, peu avant la Révolution.


 

pièce d'eau du château du Lac

pièce d'eau du château du Lac

Etang du parc du Raincy

la pièce d'eau du château du Lac

Le parc comprenait un réseau de canaux reliant des pièces d'eau. La pièce d'eau de cette carte en était le reliquat le plus important et avait donné son nom au petit Château du Lac édifié ultérieurement sur ses berges. C'est a priori celle qui subsiste dans le parc du lycée Albert Schweitzer.


 

le jardin public du Raincy

le jardin public du Raincy

Le jardin public

Étrangement, la carte de droite est intitulée "L'église et la pièce d'eau" alors qu'il s'agit du jardin public (l'église est la vue ci-dessous). Je croyais que le copié-collé malheureux avait commencé avec l'informatique, il est visiblement plus ancien.


Le Raincy, ancienne église Saint-Louis

L'église et la pièce d'eau

 

Maisons russes

Maisons russes

Maisons russes

les maisons russes


 

Maisons russes

Maisons russes

les Maisons russes

Les Maisons russes furent construites peu de temps avant la Révolution, après que Philippe d'Orléans, ex-duc de Chartres et futur Philippe Égalité, eût hérité du domaine. Par la suite, quand Le Raincy fut érigé en commune, la mairie s'installa pour un temps dans les "maisons russes", probablement reconstruites car elles avaient été saccagées lors de la révolution de 1848.


 

Raincy, les Tourelles (ancien chenil du parc)

Raincy, les Tourelles (ancien chenil du parc)

Raincy, les Tourelles (ancien chenil du parc)

Les Tourelles

Les tours de l'ancien chenil, ou vènerie, sont conservées et s'appellent "les Tourelles". On reconnaît facilement le bâtiment dans la gravure ci-dessus "Le Chenil" ainsi que la tour d'angle dans celle intitulée "Ecuries et vènerie".   La carte du centre nous renseigne précisément : "Les Tourelles - Bâtiments de vènerie de l'ancien château". Celle de droite est intitulée "ancien pavillon de chasse de Charles VII". Et pourquoi pas de Charlemagne ou de Saint-Louis ?   Les Tourelles ont été un moment un restaurant. C'est aujourd'hui du logement aidé.


 

pavillons des gardes (entrée du domaine du Raincy)

pavillons des gardes (entrée du domaine du Raincy)

pavillons des gardes (entrée du domaine du Raincy)

pavillons des gardes à l'entrée du domaine


 

atelier d'Adélaïde d'Orléans

atelier d'Adélaïde d'Orléans

atelier d'Adélaïde d'Orléans

Adélaïde d'Orléans (1777-1847) est la soeur cadette de Louis-Philippe. Le statut de ce pavillon n'est pas clair : fabrique du parc ou ajout de la Restauration ?


Ces cartes postales datent des premières années du 20ème siècle. Elles sont l'oeuvre de photographes commerciaux anonymes,
pour le compte d'éditeurs locaux disparus. Bien entendu leurs droits sont préservés.
Le temps ayant passé, je me permets de les présenter à l'écran pour notre plaisir.


haut de la page page précédenteretour accueil plan du site homepage

page créée en mai 2002  -  dernière mise à jour : 12 août 2017