Cartes postales anciennes de parcs à fabriques (XXXIV)



 

Louveciennes - Bougival


le Temple de l'Amour,   fabriques postérieures

 

Le Temple de l'Amour

La propriété de la Du Barry à Louveciennes n'est pas un parc à fabriques à proprement parler. Selon la tradition, elle y fit construire ce temple de l'Amour, à colonnes ioniques, sur une île au milieu d'une pièce d'eau. Complété par le petit pont, ce décor est vraiment dans le style de ces parcs. N'ayant pas créé de page sur ce temple dans la section historique, je donne des indications plus détallées dans la présente page cartes postales.

On a du mal à dégager des preuves certaines qu'il fut construit pour la Du Barry, ni de qui en est l'architecte, peut-être Nicolas Ledoux, qui avait été chargé du pavillon de musique. On parle aussi de Richard Mique, qui avait créé celui du Hameau de Trianon; j'ai du mal à y reconnaître sa patte.

Temple de l'Amour à Louveciennes

Temple de l'Amour à Louveciennes

Le temple de l'Amour ou temple ionique


 

Temple de l'Amour à Louveciennes

Temple de l'Amour à Louveciennes

   

Le temple de l'Amour

appelé "Temple de Diane" sur cette carte  

La propriété de la Du Barry a été scindée en deux en 1852. Le bas est devenu la résidence des Lions à Bougival. Le château est à Louveciennes (pour compliquer le tout, un des lots a été agrandi sur la pente de nouveaux terrains mais le pavillon de musique a été séparé). La base de données Mérimée manque de précision. Le temple y est répertorié à Bougival, dans la résidence des Lions; mais la base Mérimée ne mentionne que l'architecte Pasquier comme maître de l'œuvre pour l'ensemble, tout en datant le temple du 4ème quart du 18eme siècle. Aïe ! Pasquier est un architecte de la fin du 19ème, qui a orné de deux lions l'entrée de cette résidence.

Les photographies récentes montrent clairement que la pièce d'eau a été comblée, du moins autour de l'île accueillant le temple.

Le domaine de la Du Barry compte aussi une glacière du 3ème quart du 18ème siècle mais je n'en connais pas de carte postale ancienne. La partie émergeant du sol est un beau pavillon cubique, attribué à Ledoux et en effet bien dans son style.

 

haut de la page

 

Fabriques postérieures


 

Temple dorique à Louveciennes

Le temple dorique

Ce temple à colonnes doriques, sans coupole sur la carte ancienne ci-dessus, a été construit à la fin du XIXeme siècle par l'architecte Henri Goury. Il est situé sur une petite butte, à la rupture de pente, ce qui dégage la vue vers la Seine. Par ses colonnes doriques et son tambour, par l'absence de coupole, ce second temple est visuellement très proche du temple de Vénus à Chantilly ou de celui du parc de Grouchy.

La carte IGN et les photos aériennes permettent nettement de voir le temple une cinquantaine de mètres derrière le château. Il est communément appelé lui aussi "Temple de l'Amour" (en particulier sur la carte IGN), ce qui n'aide pas à se repérer clairement, d'autant plus qu'il a été couvert depuis d'une coupole en calotte sphérique. Reste les colonnes ...

Autres fabriques du 19ème siècle
Le coteau descendant sur la Seine est très abrupt. Des carrières avaient été exploitées pour la construction de Paris, laissant des à-pics et des tranchées. Ce relief accidenté fut mis à profit pour y créer un bon nombre de structures pittoresques : pont, passerelles, cascatelles, anfractuosités enrichies en grotte ou rocher. Et aussi un bâtiment, la Vacherie ou Laiterie, que l'on voit ci-dessous. Ce pourrait être la bergerie, classée et donc signalée dans la base de données Mérimée de la fin 19ème mais, sans visite sur place ni photo moderne, on ne peut pas conclure à cette identification. En revanche, la vacherie et le pont, dans le goût des fausses rocailles en ciment armé, sont clairement du 19ème. On mentionne aussi un kiosque au bord d'une mare, qui sont a priori sur la carte ci-dessous. Il est difficile de dire ce qui reste de tout ces aménagements.

La vacherie à Louveciennes

La laiterie à Louveciennes

La laiterie à Louveciennes

La laiterie ou parfois La vacherie


 

La laiterie à Louveciennes

La laiterie

 

Pont rustique à Louveciennes

Pont rustique à Louveciennes

Pont rustique à Louveciennes

Pont rustique

Il semble qu'il y ait deux ponts rustiques. Celui représenté sur la carte du centre et celle de droite est jeté au-dessus d'une profonde tranchée artificielle, aux parois verticales; c'est l'entrée d'une carrière souterraine, comme le mentionne le titre de la carte de droite.


Cascade à Louveciennes

Cascade à Louveciennes

Cascade à Louveciennes

cascades

La carte de gauche et celle du milieu montrent le même endroit. Celle de droite correspond à un autre emplacement mais peut-être est-ce le même petit ruisseau qui court successivement dans l'un puis l'autre. D'ailleurs, la carte ci-dessous montrant un rocher s'intitule "rocher et cascades". Il est tentant de penser que c'est toujours le même ruisseau qui, encore plus bas, tombe en cascade de ce rocher qui est très probablement une amorce de carrière, assez bas dans la coteau. Je milite pour appeler ces cascades plutôt "cascatelles", terme un peu pédant mais plus adapté à ce modeste ruisselet.


 

Kiosque et mare à Louveciennes

Kiosque et mare aux canards

Le kiosque est assez difficile à repérer, même sur la vue agrandie. Il est dans la verdure, entouré d'un cercle rouge sur cette vue.


Le rocher à Louveciennes

La grotte à Louveciennes

Rocher et cascade

 

Grotte

Ces cartes postales datent des premières années du 20ème siècle. Elles sont l'œuvre de photographes commerciaux anonymes,
pour le compte d'éditeurs locaux disparus. Bien entendu leurs droits sont préservés.
Le temps ayant passé, je me permets de les présenter à l'écran pour notre plaisir.




haut de la page page précédenteretour accueil plan du site homepage

page créée en septembre 2002  -  dernière mise à jour : 9 février 2017