Cartes postales anciennes de parcs à fabriques (IV)



Le Petit Trianon


les fabriques du parc, le hameau de la Reine, la grotte d'Apollon

En raison de leur notoriété, on trouve une multitude de cartes postales représentant le Hameau de la Reine et les fabriques du parc du Petit Trianon. Celles que vous trouverez ci-dessous ne sont qu'une sélection limitée; je me suis attaché à représenter toutes les fabriques, avec quelques vues de chacune. Je n'ai pas encore trouvé de carte de la grotte de la Reine proprement dite, alors que c'est l'endroit le plus symbolique de la présence personnelle de Marie-Antoinette.   En revanche, il existe plusieurs cartes panoramiques, ce qui est exceptionnel (1).


 

Les fabriques du parc


 

pavillon du Belvédère

pavillon de musique

Le pavillon du Belvédère


 

pavillon de musique

pavillon de musique

Le pavillon du Belvédère et le Rocher


 

Rocher

Rocher

 
vue d'ensemble

Le Rocher

le passage de la grotte
 

 

Le temple de l'Amour

 

temple de l'Amour

temple de l'Amour

temple de l'Amour

Le temple de l'Amour

 

Le temple de l'Amour


 

Le temple de l'Amour

Que de cartes panoramiques pour le temple de l'Amour ! (il y en a au moins une autre). La carte en cadrage vertical me semble plus harmonieuse et apporter davantage, avec le reflet dans l'eau. Les deux cartes en cadrage horizontal sont identiques, la seconde est colorisée.

 

haut de la page

 

Le hameau


 

La rivière

La rivière

 

Le moulin

Entrée du moulin

Le moulin et le lac

Le moulin du hameau


 

Le moulin

Le moulin


 

Le moulin

Le moulin


 

Le moulin

Le moulin et la maison du seigneur

 

La Tour de Marlborough et la laiterie

La tour de Marlborough et la maison du seigneur

Cette carte fait fonction de vue générale. Je n'ai pas trouvé de vue englobant plus largement les différentes fabriques du hameau, idéalement une vue panoramique qui balayerait de la tour de Marlborough au moulin. En effet, les fabriques étant disposées en demi-cercle autour du lac sur une double profondeur, une vue de l'ensemble ne pourrait être qu'aérienne. Or l'avion n'existait pas encore lors des prises de vue de ces cartes anciennes; certes des vues furent prises de ballon ou de cerf-volants mais elles étaient principalement militaires.


La maison de la Reine

La maison de la Reine

La maison du seigneur (dite maison de la Reine)

La maison de la Reine proprement dite est à droite. Une longue coursive la réunit à la partie de gauche, qui est le billard.


maison de la Reine

maison de la Reine

La maison du seigneur dite maison de la Reine

Ci-dessus, deux vraies cartes postales panoramiques. Ci-dessous, je montre une vue retaillée à un format panoramique dans une carte courante (je l'avais préparée avant de trouver une "vraie"). Sur la vue agrandie, l'effet est convaincant. C'est le "truc" qu'utilisaient les fabricants de moyens formats pour offrir un mode panoramique sur film 24x36 standard.

maison de la Reine

La maison du seigneur dite maison de la Reine

 

La tour de Marlborough et la laiterie

La Tour de Marlborough et la laiterie

La tour de Marlborough et la laiterie

Il s'agit de la laiterie de propreté, où l'on servait des collations préparées dans un petit bâtiment à droite. Ce dernier, dit laiterie de préparation, du même style mais sans recherche particulière a été rasé, tout comme la grange qui était encore un peu plus à droite, en direction de la maison du garde.


la laiterie

La laiterie

 

La Tour de Marlborough et le Pont rustique

Le Pont rustique

La Tour de Marlborough et le Pont rustique

Le Pont rustique

 

Le colombier

La maison du garde

le colombier

la maison du garde

Ces cartes semblent un peu tardives. Elles nous montrent des bâtiments assez dégradés et un jardin bien rustique. Cet état "nature" donne l'aspect d'un paysage campagnard plus réaliste mais il s'éloigne probablement de ce qu'était le hameau à l'époque de Marie-Antoinette. La restauration récente a cherché à le restituer, avec un jardin méticuleusement entretenu et des parterres de fleurs, potagers etc ... parfaits.   Sur les cartes plus anciennes, le colombier est appelé le "presbytère" car l'on croyait qu'un religieux y avait été installé.


Le réchauffoir

le boudoir

le réchauffoir (les cuisines)

le boudoir

 

la ferme

La ferme

 

La ferme du hameau de Trianon

La ferme du hameau de Trianon

la ferme

 

La porte de la ferme

La porte de la ferme


 

haut de la page

 


La grotte d'Apollon

Bien entendu, la grotte d'Apollon, qui se situe dans les Bosquets, ne fait en aucune façon partie du Petit Trianon.   Ce qui motive sa présence dans cette page est la majestueuse rocaille conçue par Hubert Robert (qui a également dessiné une partie des fabriques des jardins du Petit Trianon) pour abriter les groupes en marbre qui se trouvaient auparavant dans la grotte fin 17° sous l'aile droite du château, supprimée pour son agrandissment.

La grotte d'Apollon

La grotte d'Apollon

 

en temps normal

La grotte d'Apollon

aux Grandes eaux

 

Lors des Grandes eaux, de petites cascades jaillissent du bassin situé juste sous le groupe principal.


La grotte d'Apollon - vue panoramique

La grotte d'Apollon

Exceptionnelle vue panoramique, qui donne de l'ampleur au bosquet de la grotte - c'est celle qui m'a décidé à en réunir d'autres. J'aime bien le clin d'œil au métier de photographe : c'en est un au premier plan à droite ! (un comparse, le vrai prend la vue) (2)

Par comparaison, voici ci-dessous deux autres vues panoramiques de la grotte, qui me semblent moins inspirées :

La grotte d'Apollon - vue panoramique


La grotte d'Apollon - vue panoramique

La grotte d'Apollon


Ces cartes postales datent des premières années du 20ème siècle. Elles sont l'œuvre de photographes commerciaux anonymes,
pour le compte d'éditeurs locaux disparus. Bien entendu leurs droits sont préservés.
Le temps ayant passé, je me permets de les présenter à l'écran pour notre plaisir.




haut de la page page précédenteretour accueil plan du site homepage

page créée en décembre 2000  -  dernière mise à jour : 27 avril 2018

 

Notes


1   on trouve nombre de cartes panoramiques de Versailles. Au moins une dizaine du château (cour d'honneur, façade sur parc), des bassins et des bosquets.   Également au moins une dizaine du hameau de la Reine. Dans la présente page, 12 cartes panoramiques : trois du temple de l'Amour (dont une en cadrage vertical et l'autre dans ses versions noir et blanc et colorisée), deux du moulin (dont une colorisée), deux de la maison du Seigneur, une de la laiterie, une de la ferme et trois de la Grotte d'Apollon. On trouve au moins une autre carte du temple de l'Amour, une du colombier et une de la maison du Seigneur, que je n'ai malheureusement vue qu'en assez mauvais état; il y en a peut-être encore d'autres.   En dehors de Versailles, je ne connais qu'une carte panoramique de jardin anglo-chinois de France, celle de la naumachie du parc Monceau.

retour au (1)haut de la page


2   Ce personnage, ainsi que les deux dames assises sur un banc, sont essentiellement là pour équilibrer l'image. Je me suis essayé à la photo panoramique et le plus difficile est d'animer la vue pour éviter la monotonie. La composition révèle une grande maîtrise, ce qui n'a rien d'étonnant, les photographes de l'époque étaient très compétents, dans un style académique. L'incorporation de personnages est un "truc" très souvent utilisé dans ces cartes postales, on s'en rend facilement compte en parcourant ces pages.   Puisque nous y sommes, une petite remarque technique sur cette vue panoramique du bassin d'Apollon : vous aurez remarqué le coin plus sombre en bas sur le bord droit. C'est typique d'un objectif de chambre décentré, en limite du cercle image. L'opérateur (celui qui prend la vue, pas le modèle prenant la pose !) est probablement placé dans un axe qui passe par le centre du groupe d'Apollon et le bord droit du gros bloc au sol; il vise face à lui et assez perpendiculairement à la grotte, ce qui assure une perception non déformée de celle-ci. L'objectif utilisé est un très grand angle, décentré au maximum à droite pour aller "chercher" la scène avec le modèle et le chemin qui monte. L'objectif est également décentré vers le haut pour saisir l'ensemble de la grotte, tout en visant à l'horizontale ou avec une contre-plongée minimum. Le coin droit de l'image se trouve donc un peu au-delà du champ de l'optique et vignette.

retour au (2)haut de la page