Cartes postales anciennes de parcs à fabriques (XXXXIV)



 

Sains-du-Nord


 

le temple de Pont de Sains

le temple de Pont de Sains

Le temple

Ce temple est rattaché au domaine de Pont de Sains dont Talleyrand fit l'acquisition en 1801. Mais celui-ci a-t-il fait construire ce temple comme on le lit sur des mentions qui se répètent quasi à l'identique ? Rien dans la base Mérimée puisqu'il n'est pas inscrit MH, pas de citation de correspondance ou de pièces d'archives. Il est qualifié de "temple de l'Amour" sans certitude (et désigné comme tel sur les cartes IGN) (1). Il est très ressemblant à celui de la Malmaison, dont il serait inspiré.


le temple de Pont de Sains

le temple de Pont de Sains

Le temple

Le temple se situe sur le territoire communal de Sains-du-Nord, en limite de commune, tandis que Pont de Sains et son château sont sur le territoire communal de Féron.


le temple de Sains

le temple de Sains

Pont de Sains

Ces vues de l'entrée de Pont de Sains sont analogues. On voit la partie restante du château de Talleyrand dans l'axe de la route et le temple à l'arrière plan à gauche de l'axe, en lisière du bois. Ces cartes sont précieuses car elles donnent une idée de la disposition générale des lieux. Celle de gauche est plus ancienne.


vue de Pont de Sains

Le site du Pont de Sains en 1890

La carte est éditée au profit de l'association du patrimoine églises et chapelles du Féronais. C'est la reproduction d'un tableau qui ornerait la salle principale du château. Semi-naïf, son cadrage est voisin de celui des cartes postales ci-dessus. Il représente le château avant que le corps principal eût été rasé au début des années 1900. Le temple y figure, près du bord gauche, à mi-hauteur (2).


le château de Pont de Sains

le château de Pont de Sains

l'entrée du château

le corps de logis nouveau, de l'autre côté

La carte de gauche nous montre l'entrée à tourelles de l'ancienne ferme du château. La carte de droite nous montre le corps de logis que Talleyrand lui avait adjoint à l'arrière. L'ensemble constitue ce que l'on appelle aujourd'hui le château de Pont de Sains.   L'ancien corps de logis noble, rasé pour vétusté, était à droite de la route, après le tournant. Plusieurs cartes analogues à celle de gauche font référence aux "Dubois-Vaast", brasseurs, propriétaires après les Castellane.


cour de la ferme du château de Pont de Sains

la cour de la ferme du château

Sur cette amusante vue de la cour de la ferme, de distinguées pêcheuses à la ligne se sont prêtées à la pose. Elles font partie de la famille des Castellane, les propriétaires d'alors, descendants directs du neveu de Talleyrand, qui avait hérité des biens de son oncle le prince.


l'étang du château de Pont de Sains

la chute d'eau du château de Pont de Sains

  l'étang du château

un site entouré d'eau

la chute d'eau du château  

Pont de Sains est une cuvette marécageuse où convergent de petits cours d'eau, exutoires naturels des profondes forêts environnantes; pour franchir la zone, une chaussée y avait été construite dès le haut moyen âge, passant sur un pont qui donna son nom au lieu. Les marécages furent drainés et contenus en étangs, qui entourent le château (3).   Sur la carte de gauche, vous remarquerez l'élégance de la balustrade délabrée, vraisemblablement le reste d'un embarcadère de plaisance pour les propriétaires.


 

Ces cartes postales datent des premières années du 20ème siècle. Elles sont l'oeuvre de photographes commerciaux anonymes,
pour le compte d'éditeurs locaux disparus. Bien entendu leurs droits sont préservés.
Le temps ayant passé, je me permets de les présenter à l'écran pour notre plaisir.




haut de la page page précédenteretour accueil plan du site homepage

Dernière mise à jour : 27 mars 2017

 


 

Notes


1   le site prince de Talleyrand lien externe mentionne "érigé en hommage à la duchesse de Courlande".   C'est le titre que portait Anne-Charlotte-Dorothée de Medem (1761-1821), duchesse de Courlande, amie de cœur du prince (et sa maîtresse). Évidemment, ceci cadrerait avec la thèse du temple commandité par Talleyrand. Le site précise que celui-ci fit exécuter des travaux en 1808 (sans doute au moment où il eut des visées sur l'utilisation du domaine - qui était intialement un achat de rapport) et en 1826 (au moment où il en récupère la pleine propriété) mais ne donne toutefois ni date pour le temple, ni l'origine de ces informations. Le décès en 1821 de la duchesse de Courlande fait pencher pour une construction dans la phase de travaux de 1826 mais c'est une déduction assez hasardeuse.

retour au (1)retour

 

2   Pour autant, il n'est pas sur que ce tableau ait été peint en 1890, à l'époque où le corps principal existait encore. Ce pourrait aussi être une création d'imagination, d'après les descriptions dont l'éxécutant aurait pu avoir connaissance : sur la vue agrandie (je me limite à une vignette car c'est une carte moderne) on se rend compte que le temple a été peint avec six colonnes alors qu'il n'en compte que quatre.

retour au (2)retour

 

3   La duchesse de Dino, contrainte d'accompagner Talleyrand à Pont de Sains écrit :<< Point de voisins, point de passants, rien que la vie contemplative. J'y trouve parfois quelques souvenirs d'Allemagne. J'en trouve la belle végétation, mais bien aussi le peu de chaleur, même en été. Ceci est froid, et s'il pleut, facilement humide. >>

retour au (3)retour