Jardins anglo-chinois d'Europe ornés de fabriques

sans copyright

dans le parc de tata
griffon de l'ancienne entrée du jardin

 

 

Hongrie :

.

Tata



historique
.
plan du parc
.
photos

visite , liens
 

Le jardin anglais de Tata est un vrai parc à fabriques : (a) il est de la période classique (b) il comporte plusieurs fabriques aux références humanistes éclectiques


Historique

Les ruines de la chapelle ghotique sont de l'architecte Charles de Moreau (1)

en construction en construction en construction

 

haut de la page

 

 

Plan du parc
 

 

fabriques (numéros rouges)
 
S - la serre
E - l'église gothique
M - la mosquée
G1 - grotte de rocaille
G2 - rocaille

 
autres éléments
(numéros bleus)
 
P - le pavillon
L - le lac
G - les griffons
  plan du jardin anglais de Tata image mappée : cliquer sur les repères pour aller au texte correspondant  

 

haut de la page

 

 

Vues du parc

Vignettes de photographies de Wikimedia Commons lien externe sous licence Creative Commons lien externe. L'attribution est indiquée sous chacune d'elles.   En cliquant sur les images, vous ouvrirez dans une nouvelle fenêtre la page Wikimedia Commons où figure la vue agrandie.


 

Le pavillon

le pavillon central du jardin anglais de tata
photo József Süveg

le pavillon

 

L'église gothique en ruine

le  de tata
photo Glanthor

le  de tata
photo Glanthor

l'église gothique

  lettre E du plan    

 

La mosquée

le  de tata
photo szabadoszoltan

la mosquée

 

La grotte de rocaille

le  de tata
photo szalay3

grotte de rocaille

 

La serre

le  de tata
photo szabadoszoltan

la serre

 

Visite

 

Articles scientifiques

 

Liens

 


haut de la page page précédenteretour accueil plan du site  

lien externe signale les
liens externes

 


droits réservés de l'auteur, Dominique Césari  -  crédits photographiques (dont licence Wikimedia Commons) mentionnés dans le texte
Page créée le 14 juin 2021, mise à jour : juin 2021
.

Notes

1   Charles de MOREAU (Rimaucourt, Haute-Marne 1758 - Leopoldstadt 1840)
.
architecte français lien externe; grand prix de Rome, il y passe quatre ans puis revient à Paris, s'oriente vers la peinture et travaille dans l'atelier de David. Il rencontre le prince Nicolas II Esterházy, qui le persuade de venir en Autriche. Il s'installe à Vienne et devient architecte de la cour princière des Esterházy. Il travaille au palais d'Eisenstadt et dans leurs autres domaines mais élargit aussi sa clientèle à la haute noblesse austro-hongroise. La liste de ses réalisations est impressionnante; il garde sur place une notoriété. En revance, malgré les attaches conservées en France durant sa carrière, il y est aujourd'hui bien oublié.

retour au (1)retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le pavillon l'église gothique ruinée la mosquée grotte de rocaille grotte de rocaille griffons de l'ancienne entrée par défaut, retour au plan