Jardins anglo-chinois d'Europe ornés de fabriques

projet de pavillon chinois à Na Książęcem par Zug
projet de pavillon chinois - S. B. Zug

 

 

Pologne :

.

Na Książęcem


et  Na Górze



historique
.
vue panoramique d'époque
.
plan du parc
.
photos actuelles - anciennes

liens , ouvrages
     

Historique

 

À partir de 1776, Na Książęcem(1) fut aménagé en folie à la mode par S.-B. Zug (2) pour Kazimierz Poniatowski (3), frère du roi Stanislas Auguste.

Dans un site un peu pentu, ce qui permet d'intéressants effets de paysagisme, il créa un lac, une cascade et une énorme grotte. On y trouvait aussi la "maison de l'imam" avec minaret, un pavillon chinois etc.. Mais le projet lien externe n'a peut-être pas été achevé. Il en reste un parc urbain, avec la grotte Elizeum externe, bien conservée, et une pièce d'eau mais rien des autres fabriques.   Sur le promontoire de l'autre côté du ravin situé au sud, la petite résidence "Na Górze" lien externe fut également aménagée par Zug pour Kazimierz Poniatowski; ses jardins étaient réduits à quelques bosquets lien externe sur les pentes.

Plusieurs plans du projet ont été conservés mais on ne dispose que de bien peu de représentations d'époque, si ce n'est les deux vues de Zygmunt Vogel lien externe. La vue ci-dessous a l'avantage de montrer également Na Górze sur la colline à gauche. La disposition est un peu arrangée pour rendre la vue plus pittoresque.

 

Vue de 1790

Au premier plan : l'étang. Sur la rive opposée, à gauche : un pavillon chinois à toit retroussé (mieux visible sur l'autre vue de Vogel). Au fond à gauche : la butte de Na Górze, séparée par le ravin qui est dans l'axe de la rangée d'arbres bordant la rive.

A droite, la butte de Na Książęcem. On reconnaît de gauche à droite : un pavillon au toit en pente (probablement la maison du garde, contre la grille), le minaret sur la butte, un belvédère (avec les trois petits arbres), la grotte constituant l'entrée de l'Elizeum et d'où sort l'eau. Tout à droite, un kiosque chinois, posé au sommet de la butte recouvrant la rotonde souterraine de l'Elizeum; il protégeait le puits de lumière et d'aération percé au sommet de la voûte. Il semble bien que ce soit ce kiosque dont le projet figure en en-tête de la présente page.

L'autre vue de Vogel lien externe, plus précise, nous livre un panorama sur Na Książęcem depuis la butte de Na Górze. On y note une gloriette sur une petite butte, au-delà à droite du champ de la vue ci-contre.

 

  Na Górze et Na Książęcem après 1786
  
Na Górze et Na Książęcem : panorama  -  Z. Vogel - Pinacothèque Zaścianka lien externe

Par la suite, Na Górze devint un jardin de distraction (4). Le parc changea encore de mains à plusieurs reprises. Juste avant la seconde guerre mondiale, le minaret était encore debout mais il fut détruit pendant la guerre, puis ses ruines furent démantelées.

 

haut de la page

 

 

Plan sommaire des parcs de Na Górze et Na Książęcem
 
 
 
report des éléments du plan de Varsovie de 1808 sur un fond de carte actuel (en couleurs estompées)
 
en bleu, limites selon le projet de 1776


Fabriques et monuments   (lettres rouges)
 
E - l'Elizeum
G - la grotte vestibule
M - le minaret

emplacements hypothétiques
I ? - maison de l'Imam
T ? - gloriette

En bleu : l'étang dans son extension de 1786
En vert : la végétation actuelle

  plan du parc de  Na Książęcem
image mappée : cliquer sur les repères pour aller au texte correspondant
 

 

haut de la page

 

 

quelques vues actuelles

Vignettes de photographies sous licence Creative Commons lien externe. L'attribution est indiquée sous chacune d'elles.   En cliquant sur les images, vous ouvrirez dans une nouvelle fenêtre la page Wikimedia Commons où figure la vue agrandie.

 

La pièce d'eau

parc Na Książęcem à Varsovie : la pièce d'eau et le pavillon
photo Wistula

parc Na Książęcem à Varsovie : la pièce d'eau et le pavillon
photo Witold Pietrusiewicz

la pièce d'eau et le pavillon du puits; au fond, entrée et butte de l'Elizeum

pièce d'eau et pavillon vus de la butte

 

L'Elizeum

entrée de l'Elizeum du parc Na Książęcem à Varsovie
photo Witold Pietrusiewicz

intérieur de l'Elizeum du parc Na Książęcem à Varsovie
photo Adrian Grycuk

la butte et l'entrée

intérieur : un des couloirs souterrains

L'Elizeum est une rotonde souterraine en briques. Des couloirs voutés ménagés dans l'énorme maçonnerie d'assise entourent la pièce principale (5). Voir la page du conservateur des monuments de Varsovie lien externe, avec le plan en coupe : on s'aperçoit en le consultant que la rotonde communiquait par un couloir avec une grotte, située sur la gauche, s'ouvrant sur l'extérieur par un porche, du côté duquel s'écoulait la source alimentant l'étang. A priori, cette grotte a bien été construite mais a été détruite depuis.

 

 

haut de la page

 

 

vues anciennes

 

le minaret de Na Książęcem
photo fotopolska.eu

trois photos du minaret prises entre 1905 et 1928 à voir sur ce site

 

haut de la page

 


Détails pratiques
 

Le parc est dans le centre de Varsovie, bordé par la rue Książęca lien externe. Il constitue un ensemble avec le parc Maréchal Edwarda Rydza-Śmigłego, au sud de ladite rue, sur l'emplacement de Na Górze. Le musée de l'armée continue la partie nord de Na Książęcem.   Le parc n'est pas clos et l'on peut vraisemblablement s'y promener jour et nuit.     emplacement du parc dans Google Earth Google Earth.

 

Liens

 

Ouvrages

 

Articles de revues

 


haut de la page page précédenteretour accueil plan du site  

lien externe signale les
liens externes

 


droits réservés de l'auteur, Dominique Césari  -  crédits photographiques (dont licence Wikimedia Commons) mentionnés dans le texte
Page créée le 25 mai 2017, mise à jour le : 26 mai 2017
.

Notes

1   Na Książęcem - Na Górze
.
Littéralement, Na Książęcem veut dire " (qui appartient) au prince ". Na Górze veut dire " sur la hauteur "

retour au (1)retour

2   Szymon Bogumił Zug (1733-1807)
.
Cet architecte lien externe fut décidément très actif pour la création de ces parcs. Nous l'avons déjà croisé à Arkadia, Pulawy (première époque), Wilanow, Natolin, Mon Coteau, au parc Powazki, à Jablonna ! De tous les parcs que j'ai cités, il n'y a que le Lazienki qui se soit fait sans lui (Gucin-Gaj et Morysin sont nettement plus tardifs, il était décédé).

retour au (2)retour

3   Kazimierz Poniatowski (1721-1800)
.
Dans la première partie de sa vie, Kazimierz eut des postes politiques et militaires de haut rang. Il appartenait à une de ces très grandes familles qui donnaient des rois à la Pologne, monarchie élective dans le cadre de la liberté dorée lien externe. Cette disposition constitutionnelle est assez difficile à appréhender pour des français; elle engendre une compétition féroce entre ces familles mais aussi en leur sein, avec des alliances à long terme et parfois des assassinats politiques (voir dans l'article Wikipedia lien externe la suspicion qu'il ait tué un concurrent éventuel lors d'un affrontement).   Par la suite, Kazimierz Poniatowski s'écarta des affaires politiques et, selon l'article Wikipedia «ayant pour règle la débauche, il vivait dans la plus grande oisiveté et mettait le bonheur de la vie à perdre du temps». C'est dans ce contexte qu'il fit aménager ces deux parcs.

retour au (3)retour

4   Frascati
.
Le français Simon Chovot lien externe était hôtelier de luxe à Varsovie, avec un hôtel dans le centre et un autre établissement, "Bagatelle", dans les faubourgs. Il acheta Na Górze au début du 19eme siècle, y installa un restaurant dans le pavillon d'habitation et un jardin distractif autour, appelé Frascati lien externe. Les parcs d'attractions ont été en vogue en Europe et plusieurs reçurent le nom de Frascati, ville proche de Rome lien externe, lieu de séjour délicieux tant dans l'Antiquité qu'à la Renaissance. Le pavillon, reconstruit en 1839, devint le palais Frascati lien externe, devenu plutôt "Palais Blanc". Le jardin fut loti lien externe au profit de villas de luxe. L'ensemble a énormément souffert de la guerre.

retour au (4)retour

5   franc-maçonnerie et Elizeum ?
.
Cette page sur l'histoire de la franc-maçonnerie en Pologne lien externe nous apprend son importance dans l'aristocratie polonaise; des personnages hauts placés étaient grands-maîtres, vénérables de loges huppées, etc .. mais c'était la même chose en Prusse et, d'ailleurs, en France. On trouve des mentions assez insistantes de réunions de loges à Na Książęcem. Mais était-ce dans l'Elizeum ? on peut lire une description précise de fêtes qui s'y tenaient mais pas de temple maçonnique - d'ailleurs les francs-maçons n'ont pas l'habitude de permettre un usage profane de leurs temples. De plus, je ne trouve pas trace de l'appartenance de Kazimierz Poniatowski à la franc-maçonnerie (alors qu'elle est mentionnée pour son frère le roi Stanislas).

retour au (5)retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Minaret Maison de l'Imam Elizeum Grotte vestibule la gloriette l'étang Na Ksiazecem Na Gorze par défaut, retour au plan