Autres témoignages du goût anglo-chinois
 

 

Villers-en-Arthies :
le temple du Vrai Bonheur

 

le château et son parc
vues du parc et du temple

visite, liens


  

 

transcription adaptée de la notice de la base de données Mérimée :

Le château de Villers-en-Arthies a été construit au 17e siècle sur l'emplacement d'un édifice antérieur. Les fondations sont anciennes.

On trouve dans le parc un petit temple construit en 1790 (1) par le comte Alexandre de Villers en souvenir de sa femme. Ce temple, de dimensions modestes, est précédé d'un portique à ordre toscan. Il présente un caractère double, à la fois fabrique de jardin et monument funéraire.

 

Vues du parc et du temple
 

Temple du Vrai Bonheur

Le temple du Vrai Bonheur


Temple du Vrai Bonheur

inscription du fronton

inscription au dessus de la porte


 

 

 

La glacière


 

haut de la page

 


Visite, liens
 

Villers-en-Arthies est dans le Val d'Oise. Depuis Paris, prendre la A13, sortie à Mantes, et franchir la Seine, ou la A15, et continuer par la N14 jusqu'à Magny en Vexin.
Ouverture : le dimanche et le lundi de 13h à 19h, du 1er mai au 30 septembre. Téléphone : 01 34 78 17 01

Gogle Earth Grille du château (dans Google Earth)

Gogle Earth Localisation approximative du temple. (le temple est dans ce secteur mais une vue aérienne ultérieure montre que cette localisation n'est pas la bonne)


Mes plus vifs remerciements à M. G. B., pour m'avoir signalé ce site.


 


haut de la page page précédenteretour accueil plan du site  

lien externe signale les
liens externes

 
droits réservés de l'auteur, Dominique Césari
Page rédigée le 19 juin 2006   -   Dernière mise à jour : 9 novembre 2016


Notes
1   Ainsi que l'indique le site Villers en Arthies externe les guides précisent que la construction du temple remonterait à 1787, alors que la descendante directe du comte la situait en 1790. C'est cette dernière date que retient la notice Mérimée. Or la jeune épouse du comte Alexandre François Roger de Villers externe (1758 - 1842), Denise Catherine de Vernay externe, est morte en couches en 1790 en donnant naissance à leur fils Alexandre Roger de Villers externe (1790 - 1828). Le temple étant un monument à la mémoire de l'épouse décédée, il est nécessairement postérieur à 1790, sauf s'il avait été édifié dans un autre but et dédié par la suite à la défunte.

retour au (1)haut de la page