Parcs à fabriques de la région parisienne
 
  en construction  

Rosay
le parc du château du Haut-Rosay

 

historique
les fabriques
vues du château et des fabriques

visite, liens
 extrait d'une vue Wikimedia Commons by bulo78 

 

Historique
 

Le château du Haut-Rosay date du 17eme siècle. Famille de la noblesse de robe, puis passé Son parc a été remanié au 18ème et au 19ème siècle avec une transition à l'anglaise entre la partie régulière et le bois aux allées rectilignes. La parc a été orné de fabriques dans la première partie du 18ème et au début du 19ème mais il n'est pas facile de trouver des informations sur la date de construction de chacune d'elles.

 

Les fabriques

Le pavillon chinois et le passage de roches

C'est le point central de la composition paysagère du 18ème, au pied de l'escalier d'eau, à la transition du bois et de la pelouse. Au bout d'une pièce d'eau, le pavillon chinois surmonte une rocaille, qui se continue par le passage de roches; une aérienne passerelle cintrée s'appuie sur le côté.

La rocaille du potager

Cette fabrique n'est mentionnée nulle part. Imposante, on la voit pourtant clairement sur les vues satellitaires de Google Earth et du géoportail IGN, dès lors qu'on a pris conscience de son existence. De facture fin 18ème, entourée d'un bosquet, elle est dans l'axe du jardin potager, devenu aujourd'hui une pelouse, qui s'étend au nord-est sous la terrasse du château.

Le château d'eau

De style classique 17ème, il se situe en limite de domaine, dans l'axe de la perspective du jardin régulier s'étendant en pente sous la terrasse du château. Le château d'eau est à un point bas, l'eau qui s'en écoule provient du réseau des canaux joignant les pièces d'eau, situées à la hauteur du château; l'eau est sans doute mise en charge dans des conduites qui vont au château d'eau, puis en jaillit et sort du domaine.   Il composait un classique fond de perspective depuis la terrasse, avant l'édification de la rocaille, qui doit aujourd'hui le masquer en grande partie.

L'escalier d'eau

L'escalier d'eau est une figure classique des parcs du 17ème siècle. La forme évoluera par la suite en cacadelles, s'affranchissant de marches géométriques pour imiter un cours d'eau naturel.

La statue de Diane

Ce n'est pas exactement une fabrique mais un ornement important du parc. Elle est à une position clef du réseau de canaux parcourant le parc, au centre d'un bassin d'où l'eau s'écoule par l'escalier jusqu'au bief fu pavillon chinois.

La Dame Blanche - pavillon et statue

Cette fabrique de facture classique 17ème/18eme est à cheval sur une source, en tête du réseau des canaux qui joignent les pièces d'eau; elle abrite une majestueuse statue de nymphe allongée en marbre blanc.

 

haut de la page

 

Vues du château et des fabriques
 
 
en attente d'une visite aux beaux jours, voici deux vues Wikimedia Commons prises par "bulo78"
à savourer en grande taille sur Wikimedia Commons - la vue du pavillon chinois est exceptionnelle

pavillon chinois de Rosay

pavillon chinois de Rosay

Le pavillon chinois et le passage de roches

 

Statue de Diane


 

haut de la page

 


Visite, liens
 

Le château n'est ouvert à la visite que pour des occasions exceptionnelles, comme les journées du patrimoine. Voir : sortir en Yvelines externe

Dans Google Earth Google Earth, localisation du pavillon chinois.



>

 


haut de la page page précédenteretour accueil plan du site  

lien externe signale les
liens externes

 
droits réservés de l'auteur, Dominique Césari pour le texte - images sous licence Creative Commons
Page rédigée le 5 mars 2017   -   Dernière mise à jour : 6 mars 2017


Notes
1  

retour au (1)haut de la page