Jardins anglo-chinois ornés de fabriques

Bibliographie générale, liens


 

Bibliographie

Ouvrages des contemporains Plans et vues des jardins

Autres présentations, incomplètement représentées en bibliothèques publiques :

Réflexions, essais théoriques.

Sauf rééditions, ouvrages à consulter dans les bibliothèques.   Désormais, la plupart sont accessibles en version électronique, en particulier sur Gallica externe de la BNF
Voir d'autre part l'avertissement.


Portraits, anecdotes et ragots :

 
Ouvrages postérieurs

Présentation des jardins, historique, plans .

 
Les créateurs :

 
L'esthétique des ruines et la question du sublime

 
Les symboles

 
Évolution des styles des jardins.

 
Catalogues de bibliographie.

 


Bases de données en ligne

Françaises

Ces bases de données de nos grandes institutions nationales sont remarquables.


Internationales

 


Liens


Librairies

 



haut de la page page précédenteretour accueil plan du site homepage  

externe signale les
liens externes

 
Copyright de l'auteur, Dominique Césari
page créée en novembre 1999   -   dernière mise à jour : 21 octobre 2006

Notes
1 - Composition des "Nouveaux jardins à la mode" puis "Jardins Anglo-Chinois" de Le Rouge :
Cahier 1 : 28 pl. : jardin de Labossière, Choisy, Chantilly, Versailles, Richemond, Chiswick, Sanssoucy...,
Cahier 2 : 23 pl. : Kent, Claremount, Pembrock, wimbleton, Chantilly...,
Cahier 3 : 28 pl. : projets de jardins, Roissy, Ermenonville, maison de J.J. Rousseau, Wanstrad...,
Cahier 4 : non précisé
Cahier 5 : 20 pl. : pagode de Canton, pont, maison, charpente, meubles, vases, habillement chinois,
Cahier 6 : 30 pl. : jardins du Sérail, Windsor, Kew, Renelagh, Darmstadt, St Cloud, Marly, Fresne, Trianon,
Cahier 7 : 27 pl. : Marly, Chanteloup, Parme, Pékin, Boudour, Mayence, jardin du roi,
Cahier 8 : 28 pl. : Schleisheim, Reinstein, Schwartzenberg, Pembroke, Boudour, Brunoy, Kew...,
Cahier 9 : 15 pl. : Romainville, Bissé, Hesse, Cassel, pavillons londoniens, tombeau de J.J. Rousseau,
Cahier 10 : 13 pl. : jardin de la Reine, jardin à Mousseau, Neuilly, Choisy, jardins de M. Morel.,
Cahier 11 : 20 pl. : Rambouillet, Wirzbourg, Chaillot, La Chapelle, Dampierre,
Cahier 12 : 26 pl. : projet de Bettini, Bagatelle, St Leu, Romainville, Bonnelles, Ermenonville, Maupertuis, La Chapelle, Chaillot, grottes d'après Tenier, autres d'après Vernet. - Table des cahiers 1 à 12.
Cahier 13 : 26 pl. : jardin de M. de Monville à St Germain-en-Laye,
Cahier 14 : 11 pl. : 11 principales maisons de plaisance de l'Empereur de la Chine,
Cahier 15 : 30 pl. : 28 pl. des jardins de l' Empereur de Chine, jardin de Mlle d'Espagnac, jardin de M. de Caumartin.
Cahier 16 : non précisé
Cahier 17 : 30 pl. des jardins des maisons de plaisance de l'Empereur de la Chine,
Cahiers 18 et 19 : 49 pl. des jardins anglais du Bagno à Steinforten (Westphalie). - Table des planches des cahiers 18 et 19.
Cahier 20 : 24 pl. : divers jardins anglais essentiellement en France, Angleterre et à Coblence,
Cahier 21 : 6 pl. du jardin anglais de Steinfort

retour au (1)vers le texte


2 - Les ouvrages de Thiéry sont surtout utiles à un dénombrement minutieux des jardins chinois de Paris et des environs. Les titres exacts sont : Almanach du voyageur à Paris contenant une description exacte et intéressante de tous les monumens, chefs-d'œuvre des arts. Paris 1784. Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, ou description raisonnée de cette ville, de sa banlieue et de tout ce qu'elles contiennent de plus remarquable. En 2 volumes. Paris, Hardouin et Gattey, 1787. et Guide des amateurs et des étrangers voyageurs dans les maisons royales, châteaux, lieux de plaisance, établissements publics, villages et séjours les plus renommés aux environs de Paris. Paris, Hardouin et Gattey, 1788. Réédition Auguste Picard, Paris, 1928.

retour au (2)vers le texte


3 - voir une notice biographique de Morel dans la page sur Guiscard.

retour au (3)vers le texte


4 - Avertissement : il serait bien confortable d'être certain que tout ce qui a été dit par les contemporains soit exact. Outre les revendications excessives de Morel signalées dans sa notice indiquée ci-dessus, il est probable que Krafft a repris dans bien des cas les croquis des projets d'architecture sans avoir levé lui-même sur le terrain ... Autant d'incertitudes, qui laissent du champ au travail des historiens.

retour au (4)vers le texte